Accueil L'épreuve d'examen

Paiement sécurisé LCL

Lettre d'information

L'objectif est de vous avertir des nouveautés du permis à points.


Déroulement de l'examen PDF Imprimer Envoyer

Principe
L'examen du permis de conduire comprend une épreuve théorique générale (communément appelée "le code") et une épreuve pratique qui ne peut être passée qu'en cas de réussite à la précédente.
Il est nécessaire de présenter une pièce d'identité en cours de validité pour se présenter à ces épreuves.
Ces 2 épreuves se déroulent selon une procédure précise.
En cas de succès, un document est délivré permettant de conduire avant de recevoir son permis.

Documents d'identité à présenter aux 2 épreuves
Le jour des épreuves théorique et pratique, il faut se munir d'une pièce d'identité.
Sont acceptés les titres suivants :
-la carte nationale d'identité ou le passeport français ;
-la carte nationale d'identité ou le passeport délivré par un État membre de l' Union européenne ou de l'Espace économique européen dont le titulaire a la nationalité ;
-la carte de séjour temporaire ;
-la carte de résident ;
-le certificat de résidence d'Algérien ;
-la Carte Nationale d'Identité (prolongement de la validité de 5 ans si la CNI était encore valide au 01/01/2014)
-le passeport suisse
Ces titres doivent être en cours de validité ou périmés depuis moins de 2 ans.

Épreuve théorique générale
Le candidat doit d'abord passer une épreuve théorique générale, le "code".code de la route
Après obtention du code, le candidat doit, dans un délai maximum de 5 ans à compter de la date d'obtention de cette admissibilité, passer l'examen pratique de conduite. Durant ces 5 ans, il a droit à 5 présentations maximum pour réussir l'épreuve pratique.
Si le candidat est déjà titulaire d'un autre permis de conduire, comprenant épreuve théorique et pratique, établi depuis moins de 5 ans, il ne passe que l'épreuve de conduite.
À noter : le bénéfice de l'admissibilité de l'épreuve théorique reste acquis en cas de changement, soit de filière de formation, soit de catégorie ou de sous-catégorie du permis de conduire.

Épreuve pratique
Après la réussite du code, le candidat peut se présenter à l'épreuve pratique.

Compétences évaluées
L'épreuve pratique permet d'évaluer :
-le respect des dispositions du code de la route,
-sa connaissance du véhicule et la capacité à déceler les défauts techniques les plus importants,
-sa maîtrise des commandes et de la manipulation du véhicule pour ne pas créer de situations dangereuses,
-sa capacité à assurer sa propre sécurité et celles des autres usagers sur tout type de route, à percevoir et à anticiper les dangers engendrés par la circulation,voiture auto ecole opel corsa
-son degré d'autonomie dans la réalisation d'un trajet,
-sa capacité à conduire dans le respect de l'environnement et à adopter un comportement courtois et prévenant envers les autres usagers, en particulier les plus vulnérables.

Déroulement de l'épreuve
L'épreuve dure 32 minutes. Elle débute par l'accueil du candidat qui doit présenter un document d'identité. Puis, les documents d'examen et le  livret d'apprentissage (en cas d'apprentissage anticipée de la conduite) sont vérifiés.
Le candidat est installé au poste de conduite et l'expert lui présente l'épreuve.
Un test de vue est réalisé.

Le test de conduite, d'une durée minimale de 25 minutes, comporte notamment :
-la vérification d'un élément technique en relation avec la sécurité routière, à l'intérieur et à l'extérieur du véhicule,
-la réalisation de deux manœuvres différentes : un freinage pour s'arrêter avec précision et une manœuvre en marche arrière (marche arrière en ligne droite, rangement en créneau ou en épi, demi-tour...).

Le certificat d'examen du permis de conduire est ensuite établi. Pour être reçu, vous devez obtenir au moins 20 points et ne pas commettre d'erreur éliminatoire (par exemple : franchissement d'une ligne continue, circulation à gauche, non respect d'un signal prescrivant l'arrêt...).

grille de notation examen du permis de conduire

Épreuve pratique : cas particuliers

Il est possible de demander à passer l'épreuve pratique sur un véhicule muni d'un embrayage automatique ou d'un changement de vitesse automatique.
En cas de succès à l'examen, il ne sera possible de conduire que les véhicules équipés d'embrayage ou changement de vitesse automatiques, sauf avis favorable contraire d'un expert agréé (la mention de la conduite uniquement en automatique sera portée sur le permis de conduire).


Résultat de l'épreuve pratique
À l'issue de l'épreuve pratique, l'inspecteur ne communique pas oralement le résultat au candidat, mais lui adresse par courrier :
-en cas de réussite, un certificat d'examen du permis de conduire (attestation provisoire ou "feuille jaune") où sont reportés le numéro des manœuvres et des questions ou vérifications réalisées, ainsi que leur notation. Ce certificat d'examen est valable 2 mois, en attendant la délivrance du permis de conduire définitif, mais ne permet pas de conduire à l'étranger ;
-en cas d'échec, un bilan précis de sa prestation.


Délivrance du permis de conduire

Pendant le délai de 2 mois de validité du certificat, il convient de retirer son permis définitif à la préfecture de son lieu de résidence ou à la préfecture du département dans lequel l'examen a été subi (à Paris, à la préfecture de police, bureau des permis de conduire). Au delà de ce délai, le certificat n'est plus valable et il n'est plus possible de conduire avec. Il faut donc aller retirer son permis sans tarder.



Les pratiques sont variables selon les préfectures :
Permis de conduire-certaines préfectures demandent à l'usager de se présenter environ 2 semaines après réception de la feuille jaune de réussite à l'examen pour venir retirer le titre. Dans ce cas, il faut se munir :
-d'une pièce d'identité,
-de la feuille jaune,
-d'un chèque ou mandat-lettre à l'ordre de Monsieur le Régisseur des recettes, au montant de la taxe régionale (si elle est demandée),
-d'autres demandent dès l'inscription à l'examen de joindre une enveloppe pré-affranchie au tarif recommandé avec accusé de réception, pour envoyer le permis de conduire par courrier,
-enfin, la demande du permis peut aussi se faire par correspondance et, dans ce cas là, il faut envoyer :
-la feuille jaune,
-une copie de sa carte d'identité ou de son passeport,
-un chèque ou un mandat-lettre à l'ordre de Monsieur le Régisseur des recettes au montant de la taxe régionale (si elles est demandée),
-une enveloppe libellée au nom et adresse du demandeur, timbrée au tarif "lettre recommandée".
-le cerfa 06

En cas de doute, il convient de se rapprocher de sa préfecture pour s'assurer de la pratique en vigueur et des pièces à fournir.